Opération « J’me bouge pour mon club »

Opération « J’me bouge pour mon club »

Chères amies et Chers amis du sport,

J’ai décidé d’apporter mon soutien à l’opération « J’me bouge pour mon club » lancée en Fédération Wallonie-Bruxelles par l’ASBL Sport & Santé.

Fort du succès rencontré par le challenge « Je cours pour ma commune » et qui a rassemblé près de 200 communes et 3.679 participants du 6 au 21 juin dernier, cette association souhaite mobiliser le mouvement sportif au travers de ce nouveau défi baptisé « J’me bouge pour mon club ». Celui-ci qui se déroulera du 15 au 30 août prochain.

Le principe est simple : après une inscription via le site www.jmebougepourmonclub.be, les clubs – affiliés à une fédération sportive reconnue – devront chacun mobiliser au moins 50 personnes. Celles-ci devront le défi qui est d’accumuler collectivement, entre le 15 et le 30 août, 1.000 kilomètres en marchant et/ou en courant. La comptabilisation des kilomètres se fera via une application gratuite. Le challenge est ouvert à tous : aux personnes affiliées au sein des clubs, aux membres de la famille, aux supporters, etc. À tous ceux qui veulent juste soutenir l’effort collectif et se bouger pour le club de leur choix.

Je récompenserai les 400 premiers clubs inscrits qui réussiront ce challenge par une enveloppe de 1.000 euros visant à soutenir la promotion du sport.

Les périodes de confinement et de déconfinement ont démontré que la population avait un besoin vital de bouger. L’initiative de l’ASBL Sport & Santé entend soutenir cet élan. Parcourir 1.000 km à 50 personnes ou plus, c’est un peu plus de 1 kilomètre par jour par participant. Une belle manière de se mettre en jambe et de rencontrer les objectifs fixés par l’Organisation mondiale de la Santé, qui recommande 30 minutes d’activité physique quotidienne. « J’me bouge pour mon club », c’est l’opportunité de soutenir les forces vives au sein de nos clubs et de vous permettre d’imaginer des opérations originales pour franchir le cap des 1.000 km.

Je compte sur vous pour relayer ce message.

Sportivement vôtre,

La Ministre,

Valérie GLATIGNY

Remplacement d’A. Pierquet par B. Darville au poste de secrétaire régional ESM

Remplacement d’A. Pierquet par B. Darville au poste de secrétaire régional ESM

En sa réunion urgente du 03 juillet 2020, le Comité régional ESM :

a) a acté l’empêchement d’A. Pierquet dans sa tâche de secrétaire régional ESM et ce dû à des raisons impérieuses familiales.

b) a ratifié tous les actes posés par M. Darville Baudouin à titre de secrétaire faisant fonction de la Région ESM avant le 03 juillet 2020.

c) a désigné officiellement, à l’unanimité, à titre exceptionnel vu la situation exposée et sous réserve du principe, M. Baudouin Darville comme secrétaire faisant fonction de la Région ESM et ce jusqu’à l’élection du nouveau Comité régional ESM (assemblée générale de fin de saison le samedi 14 novembre 2020 à Morville).

Au nom du Comité régional ESM : le secrétaire empêché A. Pierquet, le secrétaire faisant fonction : B. Darville et le président A. Métens

Problème de classement

Problème de classement

Nous sommes conscients des soucis de classements sur le site.

L’informaticien les gérera à son retour de vacances le 15 juillet.

Merci pour votre compréhension

AISF – Newsletter – Ouverture des douches et vestiaires, WebinaireSponsoring

1/ Ouverture des douches et vestiaires à partir du 1er juillet

Les vestiaires et les douches vous pouvoir être accessibles dès le 1er juillet. Les protocoles liés à la phase 4 de déconfinement pour les infrastructures indoor et outdoor des centres sportifs et des clubs prévoient ceci pour les vestiaires et douches :

Un vestiaire est occupé par les membres d’une même équipe ;

Un vestiaire ou des vestiaires peuvent être partagés par des personnes d’une même bulle (max 50 personnes) ;

Un nettoyage et une désinfection des vestiaires et des douches doivent être réalisés entre chaque roulement ;

 

Nous vous rappelons notre newsletter du 2 juin intitulée « Passage obligatoire par une désinfection des surfaces ? » que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Nous vous délivrons aussi ci-dessous quelques conseils (pas d’obligation), que vous pourriez mettre en place en fonction de vos moyens :

VESTIAIRES

  • À l’entrée : placer une station de gel hydroalcoolique.
  • Mettre en place un circuit entrée/sortie.
  • Ouverture des vestiaires collectifs : ils sont réservés aux groupes organisés par bulle de maximum 50 personnes, par exemple une équipe du même club ou les participants à un même stage. Les vestiaires collectifs sont nettoyés/désinfectés entre chaque roulement.
  • Diviser les vestiaires par blocs, afin de faciliter le nettoyage (par alternance).
  • Si l’infrastructure est équipée de vestiaires individuels, prévoir un nettoyage/une désinfection systématique entre deux utilisations.
  • Nettoyer/désinfecter les casiers et les armoires de rangement pour les effets personnels idéalement après chaque utilisation.
  • Condamner les séchages par air pulsé.
  • Être attentif au nettoyage et/ou à la désinfection quotidienne (y compris porte-vêtements, système de fermeture des portes, tablettes et bancs).
  • Procéder à une aération régulière.

DOUCHES

  • La préférence, dans la mesure du possible et de l’infrastructure, ira à l’utilisation de douches individuelles plutôt que collectives. Le mieux reste actuellement de se laver à domicile en rentrant de l’entraînement ou de la compétition. L’effet aérosol créé par la vapeur reste un vecteur potentiel de diffusion du virus.
  • Bien que non obligatoire légalement, faire un test préalable de dépistage légionelles : après choc thermique du réseau ECS à t° supérieure à 65°C, faire procéder à une analyse par un laboratoire agréé.
  • Respecter la distanciation physique (1,5 m), par exemple en condamnant une douche sur deux ou sur trois.
  • Si la distanciation n’est pas possible, cloisonner éventuellement les douches par exemple avec des parois légères en plexi.
  • Réduire le temps de douche.
  • Communiquer via des affiches sur le respect des règles (distanciation, gestes barrières, rester calme pour éviter toute expectoration…).
  • Prévoir le nettoyage et la désinfection plusieurs fois par jour (y compris robinets et murs).
  • Procéder à une aération régulière.

WC

  • Prévoir le nettoyage et la désinfection au minimum quotidienne (y compris chasses d’eau, planches, robinets, interrupteurs, poignées de porte et tout espace touché par les visiteurs). À établir dans le programme de nettoyage.
  • Condamner les systèmes de séchage à soufflerie.
  • Fournir des serviettes en papier pour le séchage des mains.
  • Placer des poubelles à couvercle à pédale.
  • Opter pour des distributeurs de savon sans contact + savon en suffisance.
  • Communiquer via des affiches sur la manière de se laver les mains efficacement et fréquemment.
  • Procéder à une aération régulière.

Si vous voulez aller plus loin, nous vous invitons également à revoir le Webinaire
« Quel nettoyage et désinfection pour la réouverture de vos centres sportifs ? » 
réalisé par le partenaire de l’AES, Alphéois, en cliquant ici.

2/ Nos partenaires vous accompagnent : Webinaire Sponsoring

Votre club cherche à attirer de nouveaux sponsors ?
Notre partenaire be+SPORTS vous propose ce webinaire gratuit : Digitalisation des clubs: 5 clés pour capter des sponsors“, animé par Bruno Patris, co-fondateur et CEO de be+SPORTS, et Benjamin Mignot, directeur commercial du Standard de Liège

Infos et inscriptions

A l’attention des clubs de N1 et N2

A l’attention des clubs de N1 et N2

Lors de la réunion du CA du 13 juin dernier, la FNJP a décidé qu’elle n’organiserait pas de compétition nationale en 2020 et que chaque aile serait autorisée à organiser une activité spécifique pour ses clubs de Nationale 1 et Nationale 2.

Ainsi donc, la FJPWB a décidé de mettre en place une compétition sur base volontaire pour toutes ses équipes allant de la Nationale 1 à la Régionale 3.

Cette compétition sera organisée comme suit pour les équipes de N1 et N2 :

      • La Région Hainaut 0ccidental prendra en charge ses équipes ainsi que celles de la Région Haine et Senne ;
      • Les Régions Dinamo et Sambre Dyle les équipes de leurs régions respectives ainsi que celles de la Région Entre-Sambre-et-Meuse.

Cette compétition pourrait s’appeler COUPE DE WALLONIE et se clôturerait par une finale entre les premiers de chaque série

Phase 3 à partir du 8 juin 2020 – Balle Pelote

PHASE 3 Balle Pelote

Phase 3 Balle pelote

Les 6 règles d’OR :

 Le maintien des règles d’hygiène élémentaires (lavage de main, ne pas faire la bise, ne pas serrer les mains,…) ;

 L’option des activités en plein air doit être privilégiée. En cas d’impossibilité, il convient d’aérer les locaux ;

 Le maintien des précautions d’usage vis-à-vis des personnes des groupes à risques ;

 Le maintien des distances sociales sauf avec les personnes habitant sous le même toit, les enfants de moins de 12 ans entre eux, ou les personnes faisant partie de la même « bulle élargie ». Si ce n’est pas possible, il est recommandé de porter un masque ;

 Les contacts sociaux seront permis entre 10 personnes différentes par semaine, en plus des personnes vivant sur le même toit ;

 Les réunions de groupe sont autorisées avec un maximum 10, enfants compris (par exemple restaurant, balade dans un parc,…).
Règles et recommandations spécifiques au monde du sport :

 Les compétitions SANS public peuvent reprendre ;

 Les vestiaires et les douches restent fermés ;

 Les cafétérias/buvettes peuvent ouvrir selon les recommandations de l’Horeca :
https://economie.fgov.be/fr/publications/guide-pour-un-redemarrage-sur ;

 Le groupe de 20 participants avec un moniteur reste d’application ;

 Le moniteur qui encadre plusieurs groupes devra maintenir une distance de minimum 5m ou s’équiper d’un matériel de protection vis-à-vis de ses pratiquants (masque, visière, écran plexiglass,…)

 Si vous présentez des symptômes, arrêtez immédiatement votre activité. 14 jours après les premiers symptômes ET 72h après la disparition des derniers symptômes, vous ne présentez plus de risque de
contamination ;

 Si vous avez eu des contacts avec une personne positive au virus et que vous ne présentez pas de symptômes ne dépassez pas 80% de fréquence cardiaque maximale durant les 14 jours qui suivent ce
contact ;

 Evitez les contacts rapprochés dans les activités avec hyperventilation (vous respirez plus rapidement pour répondre à l’intensité de l’activité).
Règles spécifiques à la discipline :

 Désinfection du matériel commun et lavage des mains avec une solution hydro-alcoolique (70% éthanol 30% eau avant et après l’activité.
Nombre de participants :

 Dans une pratique loisir, la règle d’or des 10 personnes est d’application ;

 20 participants par groupe + présence obligatoire d’un entraineur.
Les activités limitées :

 Néant.

Planning de reprise :

 08/06 : Mise en application de la phase 3 ;

 01/07 : Groupe de 50 personnes, compétitions avec maximum 200  spectateurs assis.

Plus d’infos sur le site de la Fédération reconnue : https://www.fjpwb.be/

 

AISF – Newsletter – Circulaire – Déconfinement – Phase 3 à partir du 8 juin 2020 – Secteur Sportif

Circulaire – Déconfinement – Phase 3 à partir du 8 juin 2020 – Secteur Sportif

Comme nous l’espérions et vous l’annoncions hier soir, voici les informations reçues ce matin du cabinet de la Ministre des Sports en FWB, Valérie Glatigny :

Chères amies et Chers amis du sport,

Ce 3 juin, la troisième phase de déconfinement a été présentée. Le mouvement sportif dans son ensemble attendait avec impatience les nouvelles recommandations qui ont été accueillies avec un soulagement et une énorme envie que je partage entièrement.

Les évolutions régulières du déconfinement que nous avons connues depuis le 4 mai dernier, je tiens à le souligner, sont autant de victoires qui sont à mettre à votre crédit grâce à votre implication au travers de communications encourageantes ou de projets innovants qui ont assurément contribué à renforcer l’engagement citoyen de l’ensemble de vos membres.

Je vous en remercie.

Si une reprise sportive se rapproche des normes habituelles, diverses recommandations se doivent encore d’être respectées. Il est en effet essentiel de rappeler que l’arbitre n’a pas encore sifflé la fin de la partie face au Coronavirus (Covid-19).

Règles d’or

Nous sommes dorénavant dans une nouvelle logique qui inverse le processus que nous avions respecté jusqu’à maintenant et qui reposait sur l’interdiction. Aujourd’hui, le principe est celui de l’autorisation moyennant quelques restrictions. Ces dernières nous permettent de maintenir notre vigilance collective face au virus.

Je vous invite à rappeler à vos membres les 6 règles d’or :

  • les mesures d’hygiène restent indispensables ;
  • les activités en extérieur doivent être, dans la mesure du possible, privilégiées. Le cas échéant, la pièce doit être suffisamment ventilée ;
  • il est nécessaire de prendre des précautions supplémentaires avec les personnes à risque. Une charte est en préparation à destination des seniors bénévoles afin de leur fournir des précisions quant aux activités qu’ils peuvent pratiquer en toute sécurité ;
  • il est possible d’avoir des contacts plus rapprochés avec dix personnes différentes par semaine en plus du foyer (= bulle personnelle élargie). Ce droit est individuel. Ces dix personnes peuvent par ailleurs changer chaque semaine ;
  • les distances de sécurité restent d’application sauf pour les personnes d’un même foyer, pour les enfants de moins de 12 ans entre eux et pour les personnes de la bulle élargie. Quand la distance de sécurité ne peut pas être respectée, il est nécessaire de porter un masque;
  • les réunions de groupe sont restreintes à dix personnes maximum, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci (ex : parc ou restaurant).

Cadre de la pratique sportive

Les activités sportives sans contact peuvent reprendre, à partir de ce 8 juin, qu’elles soient pratiquées à l’extérieur ou à l’intérieur, à un niveau amateur ou à un niveau professionnel, aux conditions suivantes :

  • les cours et entraînements sportifs doivent avoir lieu :

o   dans un contexte organisé, notamment par un club ou une association ;

o   en groupe de maximum 20 personnes ;

o   sous la surveillance d’un entraineur présent à tous les entrainements ;

o   dans le respect de la distance d’1,5 mètre entre chaque personne.

  • les compétitions sportives peuvent avoir lieu pour les sports sans contact et à huis clos ;
  • les compétitions sportives avec et sans contact à huis clos peuvent reprendre pour les moins de 12 ans.

Les salles et les espaces de fitness peuvent également rouvrir à l’exception des saunas et zones wellness.

Certaines exceptions demeurent :

  • les sports de contact, comme les sports de ballons ou les arts martiaux, doivent toujours se limiter à un entraînement dit « sans contact», donc dans le respect des distances sociales et des règles fixées plus haut. Cette restriction ne concerne pas les enfants de moins de 12 ans ;
  • les vestiaires et les douches ne sont toujours pas accessibles ;
  • les piscines restent fermées jusqu’au 30 juin inclus.

Bien évidemment, les toilettes et les distributeurs automatiques peuvent rester en service. L’accessibilité du DEA doit être garantie.

Les buvettes et cafétérias de nos clubs et centres sportifs peuvent bien évidemment rouvrir moyennant le respect du protocole du secteur HORECA disponible au départ du lien suivant https://economie.fgov.be/fr/publications/guide-pour-un-redemarrage-sur.

A partir du 1er juillet 2020 de nouveaux assouplissements pourraient être confirmés tels que :

  • toutes les activités sportives indoor et outdoor seront de nouveau autorisées (y compris les sports de contact) ;
  • les leçons et entrainements pour l’ensemble des sports seront élargis à un maximum de 50 personnes ;
  • la présence d’un public assis de maximum 200 spectateurs aux compétitions sportives sera à nouveau autorisée, dans le respect des règles de distanciation sociale.

En outre, pour vous accompagner dans la reprise de vos activités, j’ai demandé à l’Administration générale du Sport (Adeps), au travers du Groupe de Travail déconfinement, d’élaborer différents outils basés sur les plans de déconfinement communiqués par les fédérations sportives.

Je saisis l’opportunité qui m’est offerte ici pour remercier chaleureusement l’ensemble des agents de l’Administration générale du Sport ainsi que les membres du Groupe de Travail (composé d’experts de l’Administration générale du Sport (Adeps) et de scientifiques tels que les Professeurs Marc Francaux de l’UCLouvain et Jean-François Kaux de l’ULiège) qui se sont mobilisés pour élaborer les protocoles suivants ainsi que pour leurs précieux conseils qui nous ont éclairés pendant cette crise sanitaire.

Vous trouverez en pièces jointes :

Je vous demande de les relayer massivement et vous informe que ces documents seront également disponibles au départ du site www.sport-adeps.be.

Je sais combien les interrogations et interpellations ne vont pas manquer dans les jours à venir. C’est pourquoi, à mon initiative, les Centres de Conseil du Sport de l’Adeps organiseront, dans les jours à venir, des tables rondes locales pour rencontrer nos clubs, gestionnaires de centres sportifs, pouvoirs locaux, etc.

Cet exercice de proximité permettra de clarifier ce qui doit l’être mais également de récolter les avis et propositions de la base de notre mouvement sportif.

Je compte une nouvelle fois sur le sens des responsabilités du mouvement sportif organisé et d’une gestion de terrain basée sur le bon sens citoyen afin de préserver l’ensemble des efforts, des sacrifices consentis et du travail fourni par l’ensemble de la population depuis le 13 mars afin d’éviter la propagation du virus et d’en soigner les effets.

Fonds d’urgence

J’ai mobilisé mes services au sein de l’Administration générale du Sport mais également l’AISF pour vous offrir, ainsi qu’à vos clubs, un service d’accompagnement le plus efficace possible afin de vous faire bénéficier du Fonds d’urgence sport.

A toutes fins utiles, vous trouverez à nouveau, en annexe, le formulaire et le Vade Mecum. Je rappelle que les dossiers doivent être rentrés au départ de la plateforme SUBside entre le 15 juin et le 19 juin prochain.

Prenez soin de vous et des autres.

Sportivement vôtre,

Valérie Glatigny

Message de Madame la Ministre Valérie Glatigny – Déconfinement – Phase 3

Message de Madame la Ministre Valérie Glatigny – Déconfinement – Phase 3

Suite au Conseil National de Sécurité de ce 3 juin, nous avons reçu ce message hier soir, nous le transmettons tel que reçu :

Mesdames, Messieurs en vos titres et qualité,
Chères amies et chers amis du sport,
Madame la Ministre des Sports, Valérie GLATIGNY, souhaite vous partager les informations communiquées aujourd’hui par le Conseil National de Sécurité dans le cadre de la phase 3 du processus de déconfinement.
Tout d’abord, il faut signaler une inversion du processus de réflexion suivi jusqu’ici. Nous passons en effet d’une logique d’interdiction à une logique d’autorisation moyennant quelques restrictions afin de maintenir notre vigilance collective face au virus.
Au niveau de nos comportements individuels, 6 règles sont à respecter :

1. Le maintien des règles d’hygiène élémentaires (lavage de main, ne pas faire la bise, ne pas serrer les mains,…)

2. L’option des activités en plein air doit être privilégiée. En cas d’impossibilité, il convient d’aérer les locaux.

3. Le maintien des précautions d’usage vis-à-vis des personnes des groupes à risques

4. Le maintien des distances sociales sauf avec les personnes habitant sous le même toit, les enfants de moins de 12 ans entre eux, ou les personnes faisant partie de la même « bulle élargie ». Si ce n’est pas possible, il est recommandé de porter un masque.

5. Les contacts sociaux seront permis entre 10 personnes différentes par semaine, en plus des personnes vivant sur le même toit.

6. Les réunions de groupe sont autorisées avec un maximum 10, enfants compris (par exemple restaurant, ballade dans un parc,…)

Une reprise des activités physiques et sportives sera permise dès ce 8 juin sans restriction au niveau des disciplines sportives tant au niveau des pratiques extérieures ou intérieures, professionnelles ou amateurs, selon les modalités précisées ci-dessous :
– Les séances de cours ou d’entraînement sont toujours limitées à des groupes de 20 personnes dans un cadre organisé et sous la surveillance d’un entraîneur, et ceci jusqu’au 1er juillet.

– Les sports de contacts (sports de combat, sports de ballons,…) devront toujours se limiter à un entrainement sans contact, et ceci jusqu’au 1er juillet.

– Les compétitions (sans public) peuvent reprendre pour les disciplines sans contact rapproché.

– Les vestiaires et les douches restent fermés.

– Les piscines restent fermées jusqu’au 1er juillet.

– Les salles de fitness peuvent rouvrir.

Cette reprise est conditionnée à l’adoption de protocoles d’organisations qui vous seront très rapidement transmis. Ils serviront de cadre de recommandations pour l’organisation des activités et manifestations sportives.

La pratique sportive pourra reprendre sans aucune restriction à partir du 1er juillet prochain, avec du public (200 personnes maximum assises, dans le respect des distances de sécurité).
Les activités sportives organisées et encadrées par un responsable (cours, entraînements, stages sportifs) pourront monter jusqu’à 50 participants en juillet, sous couvert du respect des distances sociales.

Madame la Ministre GLATIGNY vous recommande de ne pas agir dans la précipitation et d’attendre la circulaire adaptée, la FAQ ainsi que les protocoles. Ces informations et précisions complémentaires vous permettront de disposer d’une vue d’ensemble complète.

Je reste bien évidemment à votre entière disposition.
Sportivement vôtre,

Pierre WILIQUET
Conseiller – Sport