Port obligatoire du masque autour des aires de sports

Port obligatoire du masque autour des aires de sports

Suite au Conseil National de Sécurité (CNS) de ce lundi 27 juillet, nous vous informons qu’ à partir du 29 juillet et jusque fin août :

  • Les activités sportives peuvent continuer à ce stade normalement (sauf un changement du nombre de spectateurs/voir ci-dessous) et ce, dans le strict respect des protocoles mis à jour le 23 juillet dernier – voir ici : https://aisf.be/protocoles-de-deconfinement-23-juillet-2020/
  • Le nombre de public présent lors des évènements sportifs (compétitions, entraînements, stages, …) initialement fixé à 200 en intérieur et 400 en extérieur passe respectivement à 100 (indoor) et à 200 (outdoor) et avec port du masque obligatoire dans tous les cas.

Donc, il est à présent précisé que le port du masque doit être respecté dans toutes les                  infrastructures sportives en ce compris les tribunes, abords des terrains, allées, etc.

  • Les autorités locales (Villes et Communes) devront passer au crible tous les évènements sur leur territoire. Nous vous rappelons à nouveau à cet égard que la « Matrice » doit être utilisée. Nous verrons si son utilisation est rendue obligatoire pour les évènements de plus de 100 personnes (au lieu des 200 actuellement). Retrouvez toute l’information et les liens à ce sujet ci-dessous.

    > Matrice d’évaluation des risques pour l’organisation de vos événements sportifs ponctuels

  • Le traçage sera renforcé et étendu à d’autres secteurs que l’Horeca. A ce sujet, le CNS annonce que les « cours de sport » seront concernés. L’AISF et l’AES vous informerons dès que possible dans quelle mesure notre secteur sera impacté mais la liste des endroits sera précisée au travers de l’arrêté ministériel.
  • Le CNS insiste sur le fait que le télétravail est fortement recommandé partout où c’est possible

Par ailleurs, et bien que cela ne concerne pas directement le sport, le CNS annonce que la bulle sociale (en plus de la famille) passe de 15 à 5 personnes (mais cette fois en dehors des enfants de moins de 12 ans).

Donc, chaque foyer pourrait accueillir cinq personnes dans sa bulle sociale et ce, sans compter les enfants de moins de 12 ans. Cette fameuse bulle sociale, qui pouvait changer de semaine en semaine dernièrement, devrait désormais être figée aux 5 mêmes personnes pour les quatre semaines à venir.

L’arrêté ministériel qui devrait paraître demain ou après-demain apportera la base légale des décisions annoncées lors de cette conférence de presse du CNS et les précisions qu’il faudra à nouveau bien analyser.

Une fois encore, les protocoles « sport » devront être adaptés légèrement.

L’AES et l’AISF vous informerons au plus vite quant aux précisions apportées dans les jours qui viennent.

Rappelons que ce n’est que grâce au respect des règles que nous pourrons continuer à pratiquer nos sports favoris.

 

Protocole Horeca – Mise à jour

Protocole Horeca – Mise à jour

Les buvettes et cafétérias des clubs et centres sportifs sont concernées par le protocole Horeca. Celui-ci a été mis à jour ce samedi 25 juillet (suite au CNS de ce jeudi 23 juillet) et vous pouvez en prendre connaissance sur le site du SPF Economie via le bouton ci-dessous.

Via ce même lien, vous pourrez télécharger le formulaire pour enregistrer les coordonnées des clients.

Protocole Horeca

 Circulaire –  Conseil National de Sécurité du 23 juillet 2020

Aux membres du Conseil Supérieur des Sports,

A l’attention des fédérations sportives reconnues et de leurs cercles affiliés,

A l’attention des Directrices et Directeurs des Centres Adeps,

A l’attention des Centres Sportifs Locaux et des Centres Sportifs Locaux intégrés,

 Bruxelles, le 23/07/2020

 Circulaire –  Conseil National de Sécurité du 23 juillet 2020

Chères amies et Chers amis du sport,

Le dernier Conseil National de Sécurité a tiré la sonnette d’alarme.

En effet, la moyenne journalière des nouvelles contaminations est repartie à la hausse avec des signes de renforcement de l’épidémie.

De plus, il apparait que la croissance des contaminations est particulièrement significative auprès des jeunes.

A ce stade, les différents protocoles que vous avez reçus pour la reprise des activités sportives restent bien évidemment d’application moyennant quelques adaptations à savoir :

  • Le port du masque obligatoire dès ce samedi 25 juillet dans tous les lieux publics (extérieurs et intérieurs) en ce compris dans les infrastructures sportives. Le masque, bien évidemment, n’est pas recommandé durant la pratique sportive. Cette disposition ne vaut pas pour les moins de 12 ans;
  • Les autorités locales sont désormais tenues de déterminer les autres lieux et événements pour lesquels le port du masque est obligatoire. En plus de la base des protocoles, en fonction des réalités géographiques, des consignes plus contraignantes peuvent être adoptées ;
  • Les cafeterias et buvettes sont toujours tenues de respecter le protocole HORECA et par conséquent, le respect des mesures de traçage au moyen d’un formulaire qui sera disponible dès ce samedi 25 juillet sur le site du SPF Economie;
  • Les limites de spectateurs imposées durant le mois de juillet sont maintenues en août.

 Je rappelle que ces protocoles sont disponibles sur le site de l’Adeps ainsi que celui de l’AISF.

Face à la situation que nous rencontrons, je ne peux qu’insister sur le caractère impérieux du respect de ces protocoles.

Il s’agit d’une responsabilité citoyenne partagée.  Mais il convient également de préserver l’image de marque du mouvement sportif dans son ensemble.

Chacune et chacun, à nos niveaux respectifs, nous nous devons d’adopter une attitude responsable. Nous nous devons également de faire respecter ses consignes et recommandations, et ce, afin d’éviter toute marche arrière dans le processus de déconfinement du secteur sportif.

J’insiste sur les comportements et les réflexes que nous devons impérativement intégrer à chaque étape qui nous mène à un terrain de sport. Du domicile au centre sportif, en transport collectif ou individuel, sur les parkings ou dans les vestiaires, dans les tribunes ou la buvette… les 6 règles d’or continuent à s’appliquer au-delà des protocoles et surtout des sentiments de « liberté » ou « d’insouciance » qui peuvent nous habiter.

Une fois encore, je compte sur vous !

Sportivement vôtre,

 

Valérie Glatigny

Ministre de l’Enseignement supérieur, de l’Enseignement de la Promotion sociale,

de la Recherche scientifique, des Hôpitaux universitaires, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de Bruxelles

Place Surlet de Chokier, 15-17 – 1000 Bruxelles

02/801.76.11

Conseil National de Sécurité du 23 juillet

Conseil National de Sécurité du 23 juillet 

Jeudi 23 juillet 2020

Suite au Conseil National de Sécurité (CNS) de ce jeudi 23 juillet, nous pouvons vous annoncer que :

1. Il n’y aura pas de phase 5 de déconfinement ce qui induit que le public présent lors des évènements, matchs, etc. ne pourra pas être augmenté à partir du 1er août comme prévu. La règle reste donc 2OO personnes maximum en indoor et 400 personnes maximum en outdoor.

2. Le port du masque est obligatoire à partir du 25 juillet dans tous les lieux publics couverts ce qui implique que le port du masque devient obligatoire (et pas uniquement recommandé) dans les infrastructures sportives couvertes en dehors de la pratique sportive bien entendu et uniquement dans les parties publiques (ex. : les couloirs).

3. A partir du 25 juillet, le port du masque est également obligatoire en tout endroit en extérieur, dont nos clubs et complexes sportifs, à forte fréquentation (ces lieux devront être définis précisément dans chaque commune par les autorités locales).

Dès lors qu’il apparaît évident que les distances physiques ne pourront pas être respectées par le public lors d’un match, tournoi, compétition, … il faudra rendre le port du masque obligatoire même en extérieur.

Rappelons que si vous organisez un évènement sportif, il convient d’utiliser la Matrice d’évaluation des risques si l’évènement dépasse 200 participants (et de la soumettre à la Commune) et il est recommandé de le faire pour toutes organisations de moins de 200 personnes. Cette matrice est disponible via le lien suivant www.covideventriskmodel.be et via notre newsletter du 3 juillet dernier qui lui était consacrée – News du 3 juillet dernier

4. Dans les cafétérias, buvettes, etc. de nos clubs et centres sportifs, le port du masque est obligatoire sauf lorsque l’on est assis à table bien sûr. De plus, le CNS indique que les clients des restaurants et cafés seront invités à laisser leur adresse email ou leur numéro de téléphone pour qu’ils puissent être prévenus en cas de contaminations au sein de l’établissement. Ces informations disparaîtront après 14 jours et ne pourront être utilisées à d’autres fins. Cette mesure sera très difficile à mettre en œuvre et nous vous informerons quant à sa mise en œuvre effective.

Les protocoles pour le secteur sportif et celui de l’Horeca devront donc être légèrement remis à jour d’ici le 25 juillet pour se conformer à ces nouvelles mesures du CNS.

Par ailleurs, le CNS a, à nouveau, rappeler que la bulle sociale hebdomadaire de 15 personnes devait être respectée et a appelé le respect des 6 règles d’or.

Commission Infrastructures Sportives du Parlement de Wallonie de ce lundi 13 juillet

1/ Commission Infrastructures Sportives du Parlement de Wallonie de ce lundi 13 juillet

2/ Port du masque obligatoire

3/ Notre FAQ entièrement mise à jour

1/ Commission Infrastructures Sportives du Parlement de Wallonie de ce lundi 13 juillet

Vous trouverez via le bouton ci-dessous, le compte-rendu de la Commission Infrastructures Sportives du Parlement de Wallonie dont les points sont les suivants :

> Répartition des subsides accordés aux infras,

> Infras permettant la pratique du VTT en Wallonie,

> Soutien aux clubs sportifs,

> Développement du sport-études,

> Projet “Wallonie : ambitions olympiques”

Compte rendu

2/ Port du masque obligatoire

Vous trouverez via le lien ci-dessous l’arrêté ministériel rendant obligatoire le port du masque dans les lieux suivant :

les magasins et les centres commerciaux, les cinémas, les salles de spectacle, de concert ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées, les bibliothèques, les casinos et les salles de jeux automatiques, les bâtiments de justice (pour les parties accessibles au public).

Les infrastructures sportives intérieures ne sont pas citées néanmoins nous recommandons vivement le port du masque avant et après l’activité physique (sauf pour les moins de 12 ans) puisqu’il s’agit également de lieux publics.

Arrêté ministériel

 

Opération « J’me bouge pour mon club »

Opération « J’me bouge pour mon club »

Chères amies et Chers amis du sport,

J’ai décidé d’apporter mon soutien à l’opération « J’me bouge pour mon club » lancée en Fédération Wallonie-Bruxelles par l’ASBL Sport & Santé.

Fort du succès rencontré par le challenge « Je cours pour ma commune » et qui a rassemblé près de 200 communes et 3.679 participants du 6 au 21 juin dernier, cette association souhaite mobiliser le mouvement sportif au travers de ce nouveau défi baptisé « J’me bouge pour mon club ». Celui-ci qui se déroulera du 15 au 30 août prochain.

Le principe est simple : après une inscription via le site www.jmebougepourmonclub.be, les clubs – affiliés à une fédération sportive reconnue – devront chacun mobiliser au moins 50 personnes. Celles-ci devront le défi qui est d’accumuler collectivement, entre le 15 et le 30 août, 1.000 kilomètres en marchant et/ou en courant. La comptabilisation des kilomètres se fera via une application gratuite. Le challenge est ouvert à tous : aux personnes affiliées au sein des clubs, aux membres de la famille, aux supporters, etc. À tous ceux qui veulent juste soutenir l’effort collectif et se bouger pour le club de leur choix.

Je récompenserai les 400 premiers clubs inscrits qui réussiront ce challenge par une enveloppe de 1.000 euros visant à soutenir la promotion du sport.

Les périodes de confinement et de déconfinement ont démontré que la population avait un besoin vital de bouger. L’initiative de l’ASBL Sport & Santé entend soutenir cet élan. Parcourir 1.000 km à 50 personnes ou plus, c’est un peu plus de 1 kilomètre par jour par participant. Une belle manière de se mettre en jambe et de rencontrer les objectifs fixés par l’Organisation mondiale de la Santé, qui recommande 30 minutes d’activité physique quotidienne. « J’me bouge pour mon club », c’est l’opportunité de soutenir les forces vives au sein de nos clubs et de vous permettre d’imaginer des opérations originales pour franchir le cap des 1.000 km.

Je compte sur vous pour relayer ce message.

Sportivement vôtre,

La Ministre,

Valérie GLATIGNY

Remplacement d’A. Pierquet par B. Darville au poste de secrétaire régional ESM

Remplacement d’A. Pierquet par B. Darville au poste de secrétaire régional ESM

En sa réunion urgente du 03 juillet 2020, le Comité régional ESM :

a) a acté l’empêchement d’A. Pierquet dans sa tâche de secrétaire régional ESM et ce dû à des raisons impérieuses familiales.

b) a ratifié tous les actes posés par M. Darville Baudouin à titre de secrétaire faisant fonction de la Région ESM avant le 03 juillet 2020.

c) a désigné officiellement, à l’unanimité, à titre exceptionnel vu la situation exposée et sous réserve du principe, M. Baudouin Darville comme secrétaire faisant fonction de la Région ESM et ce jusqu’à l’élection du nouveau Comité régional ESM (assemblée générale de fin de saison le samedi 14 novembre 2020 à Morville).

Au nom du Comité régional ESM : le secrétaire empêché A. Pierquet, le secrétaire faisant fonction : B. Darville et le président A. Métens

Problème de classement

Problème de classement

Nous sommes conscients des soucis de classements sur le site.

L’informaticien les gérera à son retour de vacances le 15 juillet.

Merci pour votre compréhension

AISF – Newsletter – Ouverture des douches et vestiaires, WebinaireSponsoring

1/ Ouverture des douches et vestiaires à partir du 1er juillet

Les vestiaires et les douches vous pouvoir être accessibles dès le 1er juillet. Les protocoles liés à la phase 4 de déconfinement pour les infrastructures indoor et outdoor des centres sportifs et des clubs prévoient ceci pour les vestiaires et douches :

Un vestiaire est occupé par les membres d’une même équipe ;

Un vestiaire ou des vestiaires peuvent être partagés par des personnes d’une même bulle (max 50 personnes) ;

Un nettoyage et une désinfection des vestiaires et des douches doivent être réalisés entre chaque roulement ;

 

Nous vous rappelons notre newsletter du 2 juin intitulée « Passage obligatoire par une désinfection des surfaces ? » que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Nous vous délivrons aussi ci-dessous quelques conseils (pas d’obligation), que vous pourriez mettre en place en fonction de vos moyens :

VESTIAIRES

  • À l’entrée : placer une station de gel hydroalcoolique.
  • Mettre en place un circuit entrée/sortie.
  • Ouverture des vestiaires collectifs : ils sont réservés aux groupes organisés par bulle de maximum 50 personnes, par exemple une équipe du même club ou les participants à un même stage. Les vestiaires collectifs sont nettoyés/désinfectés entre chaque roulement.
  • Diviser les vestiaires par blocs, afin de faciliter le nettoyage (par alternance).
  • Si l’infrastructure est équipée de vestiaires individuels, prévoir un nettoyage/une désinfection systématique entre deux utilisations.
  • Nettoyer/désinfecter les casiers et les armoires de rangement pour les effets personnels idéalement après chaque utilisation.
  • Condamner les séchages par air pulsé.
  • Être attentif au nettoyage et/ou à la désinfection quotidienne (y compris porte-vêtements, système de fermeture des portes, tablettes et bancs).
  • Procéder à une aération régulière.

DOUCHES

  • La préférence, dans la mesure du possible et de l’infrastructure, ira à l’utilisation de douches individuelles plutôt que collectives. Le mieux reste actuellement de se laver à domicile en rentrant de l’entraînement ou de la compétition. L’effet aérosol créé par la vapeur reste un vecteur potentiel de diffusion du virus.
  • Bien que non obligatoire légalement, faire un test préalable de dépistage légionelles : après choc thermique du réseau ECS à t° supérieure à 65°C, faire procéder à une analyse par un laboratoire agréé.
  • Respecter la distanciation physique (1,5 m), par exemple en condamnant une douche sur deux ou sur trois.
  • Si la distanciation n’est pas possible, cloisonner éventuellement les douches par exemple avec des parois légères en plexi.
  • Réduire le temps de douche.
  • Communiquer via des affiches sur le respect des règles (distanciation, gestes barrières, rester calme pour éviter toute expectoration…).
  • Prévoir le nettoyage et la désinfection plusieurs fois par jour (y compris robinets et murs).
  • Procéder à une aération régulière.

WC

  • Prévoir le nettoyage et la désinfection au minimum quotidienne (y compris chasses d’eau, planches, robinets, interrupteurs, poignées de porte et tout espace touché par les visiteurs). À établir dans le programme de nettoyage.
  • Condamner les systèmes de séchage à soufflerie.
  • Fournir des serviettes en papier pour le séchage des mains.
  • Placer des poubelles à couvercle à pédale.
  • Opter pour des distributeurs de savon sans contact + savon en suffisance.
  • Communiquer via des affiches sur la manière de se laver les mains efficacement et fréquemment.
  • Procéder à une aération régulière.

Si vous voulez aller plus loin, nous vous invitons également à revoir le Webinaire
« Quel nettoyage et désinfection pour la réouverture de vos centres sportifs ? » 
réalisé par le partenaire de l’AES, Alphéois, en cliquant ici.

2/ Nos partenaires vous accompagnent : Webinaire Sponsoring

Votre club cherche à attirer de nouveaux sponsors ?
Notre partenaire be+SPORTS vous propose ce webinaire gratuit : Digitalisation des clubs: 5 clés pour capter des sponsors“, animé par Bruno Patris, co-fondateur et CEO de be+SPORTS, et Benjamin Mignot, directeur commercial du Standard de Liège

Infos et inscriptions