Utilisation des gants pendant la saison 2019

Utilisation des gants pendant la saison 2019

En Ligue W. – B. séries A et B, seuls les gants types 2018 et 2019 seront autorisés.

Pour les équipes évoluant en Régionales et conformément à la décision du C.A. en date du 26/10/2017, les gants types 2012, 2013 et 2014 ne pourront plus être utilisés.

Contrôle dopage

La commission des Sports du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mardi un avant-projet de décret visant à mieux lutter contre le dopage parmi les sportifs amateurs, notamment ceux qui fréquentent des salles de fitness où des contrôles pourront être menés à l’avenir.

Le décret, qui devrait être approuvé prochainement en séance plénière pour une entrée en application au cours du premier semestre 2019, vise en réalité à permettre à l’Organisation Nationale Anti-Dopage (ONAD) en Communauté Française de répondre à ses obligations internationales en la matière.

Réservés aux sports de haut niveau, les contrôles de l’ONAD pourront aussi cibler les disciplines pratiquées de manière libre et sans affiliation sportive, comme le fitness ou les courses à pied où le dopage est de plus en plus courant.

Pour atteindre une meilleure efficacité, le décret garantit l’autonomie opérationnelle de l’ONAD et confie à la seule Commission Interfédérale Disciplinaire en matière de Dopage (CIDD) la compétence de juger tout cas de dopage allégué ou constaté.

Cette compétence disciplinaire ne relèvera donc plus à l’avenir des différentes fédérations sportives.

Avec le système actuellement en place, si le sportif est non affilié à une fédération, celui-ci n’a aucun risque d’être sanctionné.

“Avec ce nouveau décret, tout contrôle positif sera donc suivi d’une sanction conforme au Code mondial antidopage, ce qui n’était pas
nécessairement le cas avant”, fait valoir le ministre Rachid Madrane (PS), auteur de ce projet.

Autre nouveauté: les cas avérés de dopage pourront se voir imposer des amendes administratives, en plus d’éventuelles sanctions sportives.

Ages en « Jeunes » (SAISON 2019)

Ages en « Jeunes » (SAISON 2019)

                                (rappel : + 1 an pour les filles)
* CADETS :                2001 et 2002,2003
* MINIMES :              2004 et 2005,2006
* PUPILLES :             2007 et 2008,2009
* PREPUPILLES :       2010, 2011, 2012,2013 et 2014

Moniteurs balle pelote et One Wall

Afin d’étoffer l’équipe de moniteurs qui est souvent sollicitée pour faire des démonstrations, des initiations, des formations à ces deux disciplines, la Fjpwb fait appel à des candidats moniteurs qui seront formés aux futures tâches.
L’envoi des candidatures peut se faire chez le secrétaire ou le président de la fédération.

A.D.E.P.S et FJPWB

Adeps et Fjpwb
Dans quelques mois, la première phase de la collaboration entre les deux organes va prendre fin.

La deuxième prendra le relai début 2019.

Jusqu’à présent, le bilan est positif pour chacun des participants.

Championnat du monde en 2020

Championnats du monde 2020

En 2020 auront en Belgique les championnats du monde des disciplines suivantes :
Balle Pelote, One Wall et Jeu International.
Une 4ème épreuve sera également proposée aux différents pays qui y participeront.
Les organisateurs attendent une petite vingtaine de pays.
L’épreuve va certainement se dérouler la première semaine du mois d’août.
Un comité organisateur a été mis sur pied afin de présenter un programme attrayant

Madrane veut mettre un terme aux indemnités de formation dans le sport amateur

Le ministre francophone des Sports, Rachid Madrane (PS), entend mettre un terme aux indemnités de formation dans le sport amateur, rapporte vendredi la Dernière Heure.

“Je suis régulièrement interpellé par des parents qui se plaignent. Lorsqu’ils veulent changer leur enfant de club de football, le club que le jeune quitte leur réclame des indemnités de formation”, explique M. Madrane.

“C’est pourtant illégal. D’ailleurs, en Flandre, c’est interdit. Au sud du pays, les clubs se basent sur le décret de 2006 qui voulait protéger les petits clubs des grands, et qui prévoit que le club acquéreur du nouveau joueur paie ces frais à l’ancien pour la formation dont il a pu bénéficier jusque-là. Sauf que de nombreux clubs, pas tous je précise, ont pris pour habitude de réclamer ces indemnités aux parents”, ajoute-t-il.

Le ministre précise qu’il avait demandé à la fédération francophone de football de réfléchir à cette question, mais qu’en l’absence de solution il a décidé de trancher. Sa réforme du décret de 2006, qu’il espère faire adopter en septembre, prévoit donc que ces indemnités ne pourront désormais être réclamées qu’aux joueurs seniors et à ceux qui jouent au plus haut niveau.